jeudi 20 novembre 2008

La réaction de notre Ministre

Xavier-Darcos

Si vous avez manqué l'intervention de Xavier Darcos ce matin sur RTL, il est grand temps de rattraper cela en cliquant ici.

Vous y entendrez notre Ministre dénigrer le mouvement de grève d'aujourd'hui en affirmant que nous résistons au changement, que la grève est "démodée" et qu'elle n'est sans doute pas prise au sérieux par l'opinion apparemment "trop habituée" à ce type de mouvement.

Encore une fois, du mépris, aucune écoute et donc, aucun dialogue possible. Non, nous ne sommes pas réfractaires au changement. Nous savons qu'il faut changer l'école ! Mais la changer en BIEN ! Monsieur le Ministre nous reproche de nous mettre en grève (en distillant habilement au sein de l'opinion publique l'idée que la grève n'a pour but que de faire du tort aux familles...) mais quel autre moyen avons-nous de faire entendre notre voix puisque nous ne sommes pas consultés en amont ?!

4 commentaires:

Karyne a dit…

Et encore, avec l'accueil par les mairies, nous n'avonsplus aucun moyen de pression...

Anonyme a dit…

Je suis en 1ereS, et j en suis très heureuse. Les stupides réformes de Darcos ne me concernent pas. Mais quand je vois des élèves de CM1 qui apprenent tout juste les tables de multiplication (que de mon temps pas si lointain on apprenait deux ans plus tôt), des filles de 1ereL qui écrivent "je vous aimeS" et je ne cite pas ceux qui ne savent pas lire un texte de 10lignes sans buter sur chacun des mots au sortir du CM2, eh bien franchement ça me désole. Et avec ça ils veulent baisser le nombre de matières du tronc commun (dont le français, langue que nous parlons nous autres Français, et qui est par conséquent, sinon LA matière la plus importante, du moins une des principales), baisser le nombre d'heures de cours (et par conséquent le salaire des profs)... Depuis 1984 mon lycée n'avait pas fait grêve, preuve de la gravité de la chose. George Orwell était un devin. Soyons ignares, soyons soumis. La meilleure solution pour le gouvernement.

Anonyme a dit…

et quel traitement par les journalistes, sur l'ensemble des reportages, 1/4 du temps consacrés aux revendications des enseignants et 3/4 sur la mise en place de l'accueil dans les écoles...désolant!

sabine a dit…

Je désespère, on fait quoi maintenant? La Révolution?

Enregistrer un commentaire

Ton commentaire ici