mercredi 12 novembre 2008

Comment (re)prendre une classe en main

Je continue le récit de mes aventures... Tout d'abord, un état des lieux de la classe de CP que j'ai récupérée jeudi dernier :

  • pas de règles de vie
  • pas d'affichages
  • pas d'emploi du temps
  • pas de progression
  • pas de rituels, d'habitudes de classe
  • pas de cahiers
  • la moitié des élèves avait déjà perdu toutes les "petites" fournitures

Bon, alors, par où commencer !?!

Je me suis mis dans la tête que c'était la rentrée, que tout était à faire, et voilà comment j'ai procédé : pour commencer le problème des outils de travail. J'ai consacré une séance entière en classe à faire le point sur les trousses. J'ai établi une liste de fournitures que j'ai adressée aux parents en cochant, pour chacun des élèves, exactement ce qui lui manquait. En attendant que tout soit acheté, j'ai prêté quelques stylos pour que l'on puisse tous travailler dans de bonnes conditions. Chaque élève a maintenant son pot à crayons complet. Je suis allée acheter un cahier d'écriture avec un double lignage et un cahier des sons, histoire d'avoir un minimum de supports de travail. J'ai aussi mis au point les premières fiches sons (les voyelles) pour les coller dans le cahier. Puis je me suis mise à la recherche d'un album à exploiter en lecture/compréhension. Heureusement, les collègues et les internautes sont solidaires et d'une aide précieuse ! :-) Je fais des préparations avec deux journées d'avance car je ne parviens pas à me projeter davantage pour le moment.

J'ai également instauré des rituels : les présents viennent accrocher leur étiquette dans la "maison des présents". Une étiquette orange pour ceux qui mangent à la cantine, une verte pour ceux qui mangent à la maison. Cela nous permet de compter les présents, d'en déduire le nombre d'absents, puis de compter le nombre d'élèves qui mangent à la maison et à la cantine. Un élève s'occupe également de la date : une pince à linge à accrocher sur le bon jour dans la frise, et la bonne case du calendrier à colorier. Puis un autre m'épelle la date complète pour que je l'écrive au tableau.

Nous continuons la matinée avec la découverte ou la révision d'un son, à l'oral. La découverte se passe ainsi : trouver des mots qui contiennent ce son, les écrire au tableau, en compter les syllabes, déterminer dans quelle syllabe on entend le son puis entourer ce son pour mettre en évidence sa ou ses graphies. Cela débouche sur l'affiche du son que j'accroche en classe (la même que celle du cahier mais agrandie) et l'introduction du geste Borel-Maisonny correspondant.
Pour la révision, il s'agit en fait d'une séance d'encodage : je donne aux élèves un tableau contenant le dessin du mot que je veux qu'ils écrivent. A côté, il y a une case "recherche" dans laquelle l'élève va écrire le mot tel qu'il l'entend, et une case pour réécrire ce mot, après correction et validation de la bonne orthographe. Ce tableau est ensuite collé dans le cahier des sons, juste à côté de la fiche son correspondante. Si le son étudié a plusieurs graphies, on encode un mot pour chacune de ces graphies.

Ensuite, toutes les journées se déroulent de la même façon, les matières se succèdent dans le même ordre. Cela contribue à rassurer les élèves. J'ai pu constater que l'imprévu engendre toujours de l'agitation dans une classe d'élèves difficiles.

Enfin, il a fallu créer des règles de vie. J'ai opté pour le système des clés de la réussite. Je consacrerai très prochainement un article à ce sujet, avec les documents correspondant. Pour résumer, en respectant les règles, on gagne 8 clés. La dernière est celle de la confiance, qui donne des droits supplémentaires. J'ai créé des affichages avec les règles à respecter, ainsi qu'un tableau avec les "serrures" pour l'instant vides :-) mais qui se rempliront bientôt des clés gagnées par les élèves !

Reste à fabriquer un tableau des responsabilités, mais cela attendra la semaine prochaine !

Des outils de travail, des rituels, des règles de vie, des responsabilités et bien entendu des affichages en bonne et due forme, voilà les clés pour (re)prendre une classe en main en quelques jours. Quant aux résultats de tout ceci... j'en ferai un premier bilan à la fin de cette période !

4 commentaires:

Mistinguette a dit…

Waouuuu ! Belle énergie !

Anonyme a dit…

question bete mais: ils ont fait quoi jusqu'à aujourd'hui?????

ps: j'arrive pas à commenter autrement qu'en "anonyme" désolée suis nulle....

samash-jeune-enseignante a dit…

C'est vraiment dingue, je ne pensais pas que certains profs se désintéressaient de leur classe à ce point!!! :( Tu es en remplacement dans cette classe pour combien de temps?

Anonyme a dit…

C'est sûr que c'est galère pour toi de devoir instaurer tout ça, mais au moins ça te laisse la possibilité de tester tes propres outils et de faire en sorte que cette classe soit un peu plus la tienne. Car, en tant qu'ex-remplaçante, je n'appréciais pas tjs ce qui était mis en place dans la classe dans laquelle j'arrivais.
En tout cas, félicitations pour cette énergie et bon courage !!

Enregistrer un commentaire

Ton commentaire ici