dimanche 2 novembre 2008

Rascal : mon auteur coup de coeur

Après une scolarité fugitive et divers métiers, [...] j’ai découvert Les Trois Brigands de Tomi Ungerer. Ce fut mon étincelle. Mon levain. Ce livre était à des lieues des quelques livres que j’avais pu feuilleter lorsque j’étais enfant. Il y avait dans ces pages une résonance mystérieuse qui allait bien au-delà des mots et des images. Je pense que le malheur de cette littérature vient du fait que ces livres ne sont pas achetés par les premiers intéressés mais par des adultes aux idées tout arrêtées sur ce que l’on peut donner ou non aux enfants. D’où ce trop plein d’histoires sans style, convenues et rassurantes pour l’adulte. (extrait du catalogue Pastel, Printemps 2008)

Rascal est un autodidacte né en Belgique, le 24 juin 1959. Il détestait l'école ! Ironiquement, ses albums sont très utilisés dans nos écoles ! Son talent, c'est faire naître grâce à quelques phrases mille et une interrogations, rêveries, réflexions. Rascal raconte des histoires sur lesquelles le lecteur peut sans cesse revenir. Des histoires qui ouvrent l’enfant au monde extérieur en même temps qu’à lui-même. Il y a toujours une double lecture dans ses livres et c'est à cela qu'il est intéressant de mener les enfants. Il est en particulier captivant, lors de simples lectures offertes, de voir comment ils interprètent la chute des histoires de cet auteur. Certains ne voient que le premier degré, la conclusion classique des albums de littérature jeunesse. Mais d'autres perçoivent parfaitement le second degré, plus réaliste et plus cruel. Une autre grande quaité des albums de Rascal est que l'on peut les lire à tous les niveaux de classe. Certes, des CM2 seront sans doute déconcertés, voire vexés, qu'on leur présente un album destinés, selon eux, aux plus petits. Mais à la fin du livre, ils s'apercevront qu'ici, on ne les prend pas pour des naïfs. Ils se régaleront ensuite d'écrire une histoire "à la manière de..." où toute leur cruauté pourra s'exprimer ;-) !
Une bibliographie de Rascal ici.

1 commentaire:

JR a dit…

Je te rejoins tout-à-fais pour la double lecture. Je lis tous les ans à mes CP "Ami-Ami", et on a toujours le doute à la fin pour savoir si le loup est vraiment gentil, ou si le lapin va se faire manger ! Brrrr...
;-)

Enregistrer un commentaire

Ton commentaire ici